La vraie voyance, qu’est-ce donc ?

Evidemment, si on parle de vraie voyance, cela veut dire forcément fausse voyance. Il y a des lascars, des arnaqueurs qui ne pensent qu’à l’argent, à l’appât du gain et racontent tous les boniments possibles et imaginables pour ferrer leurs victimes.

Une vraie et une fausse

Ils n’ont aucun souci de l’intérêt ou du bien-être de leurs clients mais uniquement leurs propres intérêts. Face à des personnes perdues dans la vie, en pleine confusion, tout ce qui leur importe, c’est de leur dire ce que ces personnes ont envie d’entendre et d’empocher leur argent. Mais une vraie voyante reconnaît qu’elle n’a pas la science infuse et que ses prédictions peuvent ne pas être vraies à 100 %, n’est-elle qu’une femme comme une autre ? En vraie voyance, pas question de garantir l’exactitude totale des déclarations. Une vraie voyante ne fait pas des promesses à tout va et reconnaît en toute humilité qu’elle peut se tromper.

Les erreurs sont envisageables

On dit qu’en vraie voyance, les erreurs sont presque nulles, qu’elles sont tellement infimes qu’elles ne comptent pas. Mais quoi qu’il en soit, l’humain qu’est la voyante peut commettre des erreurs et cela suffit à faire comprendre que la voyance ne peut être fiable entièrement. Une voyante a des qualités comme des défauts mais ce qui la différencie des autres, ce sont ses capacités extra-sensorielles ou son don. Les partisans de la voyance disent qu’il ne faut pas considérer les voyants comme des êtres surnaturels capables de tout voir et de tout contrôler. C’est une façon de voir les choses complètement fausse car si c’était vrai, tous les voyants du monde seraient des personnes extrêmement riches (car ils voient absolument tout non?) et réussiraient dans tout ce qu’ils entreprendraient (ils prédisent bien l’avenir n’est-ce pas?).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *