Conseils pour bien choisir son médium

Faire appel à un médium est devenu une mode. Face aux nombreux médiums qui arrivent dans nos boîtes aux lettres ou notre mail, ceux que l’on trouve aisément sur le net ou dans une émission de télévision, on peut avoir du mal à choisir. D’autant plus que c’est un milieu maintenant réputé pour attirer les charlatans en tout genre. Nous allons donc aborder dans ce guide les meilleures façons de reconnaître un vrai médium.

La différence entre médium et voyant

Ces termes sont souvent utilisés à tort et à travers. On a souvent tendance à les confondre pourtant il existe bel et bien une sérieuse divergence entre ces deux métiers. Un voyant n’a pas forcément les facultés d’un médium. Ces deux termes prêtent souvent à confusion. Le médium est un intermédiaire qui a le pouvoir de communiquer avec les morts. Sensibles à des influences ou des phénomènes non perceptibles aux 5 sens communs.

Comment choisir ?

Un médium peut également développer des facultés de voyance, mais il refusera en général de pratiquer la divination. L’éthique du médium est simple, c’est un porteur de message. Il apporte des réponses aux questions du consultant telles qu’on les lui a transmis.
Un médium qui prétend avoir un pouvoir quelconque sur les défunts ne peut donc pas être crédible. Les informations transmises sont déterminées par le moment présent et en fonction des choix de vie du consultant.
On consulte un médium sur la durée. Voici donc quelques conseils pour être sûre de ne pas faire un mauvais choix :
• Le médium que vous consultez doit vous révéler des choses que seul vous pouvez connaître
• Il ne doit pas poser plusieurs questions avant d’avoir des ressentis.
• De vrais médiums il y en a peu donc il est important de se fier aux bouches à oreilles.
• Un médium ne prétend pas tout savoir de vous et n’a pas réponse à toutes vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *