Comment se passe généralement la consultation d’un voyant ?

La voyance attire un grand nombre de consultants, ce qui a depuis toujours donné « des idées » aux charlatans. Aussi, pour les plus novices, il leur faut connaître les principaux éléments du déroulement d’une voyance, pour éviter de se faire arnaquer.

Les principaux outils des voyants et le début de la consultation

A part la « fameuse » boule de cristal, les outils les plus fréquemment utilisés par les voyants sont les cartes, la pendule et la numérologie. Pour les cartes, il peut s’agir de l’oracle Belline, du tarot de Marseille, ou encore des cartes à points. Il faut toutefois savoir que certains voyants n’utilisent aucun support prédéfini, se servant tout simplement de votre bague par exemple, pour ressentir vos sentiments ou vibrations.
Dans tous les cas, au début de la consultation, sans que vous ayez à donner « beaucoup » d’informations, un bon voyant doit être capable de ressortir tout au moins les grandes lignes de votre situation actuelle (les difficultés, le fait d’être célibataire ou en couple, etc.) et éventuellement par quoi vous êtes passé. C’est seulement après cela que vous auriez à lui poser des questions.

Les réponses d’un voyant à vos questions

Bien que souvent, beaucoup d’entre nous avions besoin d’être rassurés par rapport à une future guérison ou à la mort, il faut savoir que lors d’une consultation, un voyant digne de ce nom ne peut pas être affirmatif là-dessus. Cela relève en effet du domaine médical.
Sinon, d’une manière générale, les réponses apportées par le voyant doivent vous aider à voir plus clair en vous-même, ou à vous prendre conscience de l’existence d’un point de vue autre que le votre. Dans tous les cas, lesdites réponses doivent « s’arrêter » à des conseils, et ne doivent jamais constituer une « imposition » de la part du voyant. En effet, vous devez toujours avoir le choix et d’ailleurs, la consultation n’a aucunement pour but de vous rendre dépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *